Annonce

Réduire

Charte du Forum

Sur ces forums, il est possible d'aborder n'importe quels sujets, de façon sérieuse ou tout simplement pour délirer !

Afin de préserver son harmonie et éviter les débordements, nous avons établi un ensemble de règles très simple que nous vous demandons de respecter.

1) Les thèmes suivants ne doivent jamais être abordés: La politique, La religion, La haine raciale, La pédophilie. Faites appel à votre bon sens pour éviter tout autre sujet susceptible de provoquer une polémique trop violente.

2) Ce forum est destiné a l'Abandonware (jeux a l'abandon). Les discussions relatives au Warez (requêtes, liens ...) seront systématiquement fermées ou effacées.

3) Lorsque vous lancez un sujet, veillez a ce qu'il soit dans le forum approprié (ne faites pas par exemple une requête dans le forum Discussion générale / Le bar des amis).

4) Avant de poser une question d'ordre technique, assurez vous d'avoir consulté la FAQ Abandonware-France et la FAQ Abandonware-Forums (questions fréquemment posées) ainsi que les topics Important : du forum Aide de jeux / Problèmes techniques !

5) Ne publiez pas d'images dans vos messages qui pourraient choquer les autres visiteurs.

6) Nous détestons le SPAM et le Flood ! Évitez donc de poster des messages inutiles et de façon répétée.

7) Le forum n'est pas un concours de posts. Il est inutile de poster des messages dans le simple but de monter en grade (Le nombre de posts sera décrémenté en cas d'abus).

8) Les sujets privés destinés a une minorité sont interdits. Le forum est une communauté et vos messages sont destinés a l'ensemble des visiteurs. Nous mettons a votre disposition gratuitement des outils tels que Chat (Fermé pour une période indéterminée) ou Messagerie privée.

9) Il est souhaitable de ne pas faire dévier un sujet. Cela n'est pas très sympa pour celui qui a lancé le sujet !

10) Peace and Love ! Les forums sont un endroit de détente, amusez vous, ne vous prenez pas la tête inutilement en public.

11) Les admins et modérateurs sont la pour vous protéger, et non pour vous faire la guerre ! Ils se réservent le droit de déplacer, modifier, fermer ou effacer un sujet en cas de besoin.

12) Concernant la zone arcade sur le forum, toute personne trichant se verra temporairement bannie du forum et TOUT ses scores seront purement et simplement effacés. (Fermée pour une période indéterminée)

13) Ne proposez pas de lien vers du contenu illégal et n'encouragez pas au piratage d'oeuvres protégés par les droits d'auteurs et de Non-Abandonware.

14) Ce forum n'est pas un téléphone portable ! Corollaire à la proposition précédente: la plupart des gens susceptible de vous répondre n'a pas appris à lire le langage "texto/SMS". Vos messages ne sont pas limités à 160 caractères, alors s'il vous plait, écrivez correctement ! Clairement, on ne va pas vous tomber dessus pour un "s" oublié ou pour un accord incorrect, mais pas de "g chrché c je pandan dé mwa"! Copiez-collez votre message dans Word pour profiter du correcteur orthographique, au besoin.

Ces règles sont très importantes, merci de les respecter ! En cas de non respect, vous pourrez recevoir un avertissement, ou en fonction de la faute, être banni temporairement, voir définitivement du forum.
Voir plus
Voir moins

Les Chevaliers de Baphomet (Virgin, 1996)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Les Chevaliers de Baphomet (Virgin, 1996)

    Un des jeux qui ont apporté un peu d'air frais aux jeux d'aventure en 1996, tout comme Down in the Dumps, notamment sur le plan graphique. Autant j'ai toujours trouvé les Dragon's Lair et Space Ace laids et nuls, autant là c'est autre chose. Les décors en SVGA sont vraiment somptueux, même pour moi qui adore le mode VGA. Bande-son, doublages, animation, tout est au top.

    Il y a cependant quelques points qui m'ont chagriné.

    - Le jeu est censé être inquiétant, avec assassinats et complots, et pourtant, le style graphique désamorce tout suspense. On a du mal à prendre au sérieux ces gangsters qui semblent tirés de "Satanas et Diabolo", et la secte à la fin ressemble à une bande de crétins rassemblés dans leur cave. Il n'y a pas de montée en puissance du danger. Dans les "Indiana Jones", plus on avance, plus la présence des nazis est préoccupante. Là, on va récupérer des objets dans le monde, et on arrive à la scène finale sans s'en rendre compte. Et la fin est cucul-la-praline.
    - Je n'ai pas trouvé de date de l'intrigue dans le manuel ou sur la boîte, mais j'ose espérer que ce n'était pas censé être l'époque contemporaine, car le Paris décrit est vraiment vieillot et caricatural : gendarmes en vieil uniforme, rues pavées, 2CV, rues presque désertes... Charles Cecil avait visité les catacombes et des bouquinistes pendant la promo de Beneath a Steel Sky pour prendre des notes et des photos, il aurait dû aussi prendre des photos des rues !
    - Je suis peut-être le seul à remarquer ça, mais j'ai vraiment du mal à me faire à l'idée que Georges Stobbard est un "jeune Américain" (dixit la notice). Son look, sa coiffure et son accent me donnent l'impression que c'est un Anglais qui a bien dépassé la trentaine. Le contraste avec le bellâtre du Manuscrit de Voynich est énorme.

  • #2
    Moi ces aspects ne m'ont pas du tout dérangé en tout cas... concernant Paris en effet je pense que l'intrigue ne doit pas être contemporaine vu les rues, etc... c'est sans doute voulu... les gangsters sont comiques moi j'aime bien
    Et vu que Georges dit avoir fait du droit je crois à l'université aux USA il me semble, forcément il ne peut pas être tout jeune non ? Moi ça ne m'a pas du tout choqué...

    Commentaire


    • #3
      Le mot "choqué" est un peu fort, mais il y a un certain contraste entre l'aspect cartoonesque et parfois comique du jeu et les morts violentes qui le parsèment. Je préfère quand la forme et le fond sont harmonisés.
      Et pour la nationalité et l'âge de Georges, ça ne me choque pas, ça m'intrigue, c'est tout.

      Commentaire


      • #4
        Moi ce qui m'a le plus choqué avec cette série c'est le titre Français.
        Les Chevaliers de Baphomet ça colle bien à ce premier épisode, référence aux templiers et à leur hypothétique idole Baphomet (celle qu'ils furent accusé d'avoir adoré lors de leur procès pour hérésie).
        Par contre dès le deuxième épisode ça devient ridicule, "Broken Sword II : The Smoking Mirror" se retrouve traduit par "Les Chevaliers de Baphomet : les boucliers de Quetzalcoatl"... si la deuxième partie du titre colle bien au contenu, que viennent faire les chevaliers de Baphomet dans ce jeu où les templiers ne sont pas présents??
        On retrouve ces traductions ridicules avec le 3éme épisode : "Les Chevaliers de Baphomet : Le Manuscrit de Voynich" pour traduire "Broken Sword 3 : the Sleeping Dragon". Et c'est pire avec le 4eme épisode : le très efficace "Broken Sword : Angels of Death" devient le titre à rallonge : "Les Chevaliers de Baphomet - Les Gardiens du Temple de Salomon"
        A croire que les éditeurs des VF de jeux à la fin des années 90 avaient récupéré les calamiteux traducteurs de titres de films du début des années 80... (Die Hard 2 qui devient "58 minutes pour vivre" par exemple)

        Le jeu lui-même je l'ai bien apprécié, j'ai du le faire en 2002 ou 2003, grâce à ScummVM. J'ai du mal avec la voix 'Française de Stobbart', pas avec son accent, qui colle bien au personnage, mais avec l'évident manque de motivation de l'acteur... ça s'entend qu'il est pas dans le personnage.
        Certains passages du jeu m'ont fait râler, parce que par moment c'est limite du "pixel-hunting" pour trouver un objet dans le décor.
        Je trouve aussi qu'il y a un manque de montée en puissance de l'intensité dramatique, et que les méchants font plus rire qu'autre chose, mais peut-être est-ce parce que j'ai fait ce jeu trop tard, à 25 ans, alors que le public visé en 96 était aussi les ados jouant sur Playstation.
        "Do you know what "nemesis" means? A righteous infliction of retribution manifested by an appropriate agent. Personified in this case by an 'orrible cunt... me."
        Brick Top, Snatch, 2000

        Ma collection de jeux

        Commentaire


        • #5
          Si je devais critiquer ce jeu, je le ferais un copier coller de ce que tu as dit Barba. J'ai exactement le même avis. Et en plus contrairement à toi, son accent m'énerve. Pour les titres j'ai vraiment pas fait attention à ce truc la. Mais maintenant que je vois ton commentaire, effectivement c'est ridicule.
          POUR LES CHANGEMENTS DE CD DANS UN JEU EN INSTALLATION FACILE (et pour Dosbox en général), IL FAUT FAIRE LA COMBINAISON DE TOUCHES CTRL F4.

          NOTEZ QU'A CHAQUE DÉMARRAGE D'UN JEU INSTALLATION FACILE, UNE AIDE S'AFFICHE. MERCI DE LIRE AVANT D'APPUYER DIRECTEMENT SUR UNE TOUCHE POUR JOUER. CA PREND 5 SECONDES A LIRE ET CA ÉVITE DE CHERCHER UNE DEMIE JOURNÉE POUR TROUVER LA RÉPONSE.

          Merci.

          Commentaire


          • #6
            Je me souviens en effet avoir souri en entendant Georges parler du "tueur sanguinaire" sur la photo ou décrire l'air lubrique du jeune historien du musée, la voix ne collait pas du tout.
            C'est le genre de détail qu'on remarque quand on est plus âgé, on est blasé et moins impressionnable.
            A ce propos, cela m'amuse de voir qu'un simple touriste anglais essaye de découvrir l'indentité du poseur de bombe et de déjouer le complot. Si encore un de ses proches avait été touché, je pourrais comprendre, mais là... "Je suis un touriste en vacances, on vient de poser une bombe près de moi ? Ben tiens, je vais faire le travail de la police et m'attaquer à une secte alors que je ne suis pas armé, ça me fera des souvenirs à raconter à la soirée diapo au retour !"

            Commentaire


            • #7
              J'avais pourtant dévoré le jeu à l'époque mais avec de l'âge en plus (j'étais encore à l'école quand j'ai joué au premier) je sais pas comment je vais réagir en le relançant. Faut voir.
              POUR LES CHANGEMENTS DE CD DANS UN JEU EN INSTALLATION FACILE (et pour Dosbox en général), IL FAUT FAIRE LA COMBINAISON DE TOUCHES CTRL F4.

              NOTEZ QU'A CHAQUE DÉMARRAGE D'UN JEU INSTALLATION FACILE, UNE AIDE S'AFFICHE. MERCI DE LIRE AVANT D'APPUYER DIRECTEMENT SUR UNE TOUCHE POUR JOUER. CA PREND 5 SECONDES A LIRE ET CA ÉVITE DE CHERCHER UNE DEMIE JOURNÉE POUR TROUVER LA RÉPONSE.

              Merci.

              Commentaire


              • #8
                J'aime bien ce décalage entre le style graphique et l'histoire, ça lui donne un style BD des années 50.

                Hormis l'insupportable voix de Georges qui ferait regretter les point&click pré-CDrom, je trouve que la série manque de caractère. Difficile à définir comme impression, mais c'est le sentiment que les jeux sont seulement bien faits. Ils ne sont pas vraiment marquants et Charles Cecil n'a clairement pas le talent d'une Jane Jensen ou d'un Tim Schafer. C'est trop propre et pas assez tordu. Peut-être la clef de son succés d'ailleurs...

                Ils restent néanmoins tous agréables à faire.
                J'ai bien aimé le 3 tant décrié et ses partis pris graphiques et de gameplay. Par contre même si j'ai le 4, je vais attendre encore un peu pour le faire. Manque de motivation évident pour cet épisode.

                Le premier épisode reste un bon petit souvenir mais il n'aura jamais de côté culte. Je ne le referai que si je tombe dessus en occaz.
                Dernière modification par Darkseid, 03 August 2011, 10h00.
                sigpic

                By pressing down a special key, it plays a little melody

                Commentaire


                • #9
                  le premier, c'était quand meme la Révolution du genre en 96
                  il est culte chez culte pour moi

                  l'intro avec cette phrase sous fond noire (Paris en automne, les derniers mois de l'année et la fin d'un millénaire... La ville évoque en moi des souvenirs de cafés, de musique, d'amour... et de Mort. ) puis s'enchaine la musique épique, c'est carrément trop surkiffant de chez surkiffant
                  on peut facilement supposer que le jeu se déroule à la date de la sortie du jeu pour répondre à la question

                  doublage au top, qualités de dialogues rarement atteint dans un jeu d'aventure caustique, cynique qui sonne toujours juste ( apriori des français sur les ricains et inversement)

                  autre point qui m'a marqué, l'énigme de la chèvre. elle est pas super difficile mais elle était tellement différente des standards des jeux d'aventure que j'ai du a mon grand regret utilisé une soluce (shame on me)
                  pis on pouvait alterner entre le mec et la fille ce qui était pas si courant à l'époque (car oui il faut le savoir, c'est aussi un jeu pour gonzesse)

                  le 2 était aussi très bon mais en deça du premier

                  le 3 malgré un changement graphique et de gameplay totale était sympa même si il est super moche

                  le 4 par contre c'est la déchéance rarement atteinte dans une grande série de jeux d'aventure( a part Monkey 3)

                  a souligner aussi qu'il y a une nouvelle version du 1er qui ajoute des nouveaux lieux et c'est franchement super sympa ( voila ce que j'appelle un vrai remake)
                  As children learn about the world, we built that wall of sand
                  Along the beach we laboured hard with our bare hands
                  We worked until the sun went down beneath the waves
                  And the tide came rolling splashing in, washed the wall away
                  How do we tell the people in the white coats
                  Enough is enough is enough is enough

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X