Annonce

Réduire

Charte du Forum

Sur ces forums, il est possible d'aborder n'importe quels sujets, de façon sérieuse ou tout simplement pour délirer !

Afin de préserver son harmonie et éviter les débordements, nous avons établi un ensemble de règles très simple que nous vous demandons de respecter.

1) Les thèmes suivants ne doivent jamais être abordés: La politique, La religion, La haine raciale, La pédophilie. Faites appel à votre bon sens pour éviter tout autre sujet susceptible de provoquer une polémique trop violente.

2) Ce forum est destiné a l'Abandonware (jeux a l'abandon). Les discussions relatives au Warez (requêtes, liens ...) seront systématiquement fermées ou effacées.

3) Lorsque vous lancez un sujet, veillez a ce qu'il soit dans le forum approprié (ne faites pas par exemple une requête dans le forum Discussion générale / Le bar des amis).

4) Avant de poser une question d'ordre technique, assurez vous d'avoir consulté la FAQ Abandonware-France et la FAQ Abandonware-Forums (questions fréquemment posées) ainsi que les topics Important : du forum Aide de jeux / Problèmes techniques !

5) Ne publiez pas d'images dans vos messages qui pourraient choquer les autres visiteurs.

6) Nous détestons le SPAM et le Flood ! Évitez donc de poster des messages inutiles et de façon répétée.

7) Le forum n'est pas un concours de posts. Il est inutile de poster des messages dans le simple but de monter en grade (Le nombre de posts sera décrémenté en cas d'abus).

8) Les sujets privés destinés a une minorité sont interdits. Le forum est une communauté et vos messages sont destinés a l'ensemble des visiteurs. Nous mettons a votre disposition gratuitement des outils tels que Chat (Fermé pour une période indéterminée) ou Messagerie privée.

9) Il est souhaitable de ne pas faire dévier un sujet. Cela n'est pas très sympa pour celui qui a lancé le sujet !

10) Peace and Love ! Les forums sont un endroit de détente, amusez vous, ne vous prenez pas la tête inutilement en public.

11) Les admins et modérateurs sont la pour vous protéger, et non pour vous faire la guerre ! Ils se réservent le droit de déplacer, modifier, fermer ou effacer un sujet en cas de besoin.

12) Concernant la zone arcade sur le forum, toute personne trichant se verra temporairement bannie du forum et TOUT ses scores seront purement et simplement effacés. (Fermée pour une période indéterminée)

13) Ne proposez pas de lien vers du contenu illégal et n'encouragez pas au piratage d'oeuvres protégés par les droits d'auteurs et de Non-Abandonware.

14) Ce forum n'est pas un téléphone portable ! Corollaire à la proposition précédente: la plupart des gens susceptible de vous répondre n'a pas appris à lire le langage "texto/SMS". Vos messages ne sont pas limités à 160 caractères, alors s'il vous plait, écrivez correctement ! Clairement, on ne va pas vous tomber dessus pour un "s" oublié ou pour un accord incorrect, mais pas de "g chrché c je pandan dé mwa"! Copiez-collez votre message dans Word pour profiter du correcteur orthographique, au besoin.

Ces règles sont très importantes, merci de les respecter ! En cas de non respect, vous pourrez recevoir un avertissement, ou en fonction de la faute, être banni temporairement, voir définitivement du forum.
Voir plus
Voir moins

Raz le Bol du Retrogaming Biaisé !!!

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Raz le Bol du Retrogaming Biaisé !!!

    Je reviens de bien des vidéos de Retrogamers, collectionneurs etc...
    Et j'en ai marre !
    95% des vidéos Retrogaming c'est des consoles... alors qu'on avait tous un Amstrad, Commodore 64, PC, Atari ST ou Amiga (ou Spectrum et Thomson pour certains...).
    Sur ces machines on possédait tous des centaines de jeux (piratageeuuhh), alors que les consoles on avait acheté nos 6 jeux qui coûtaient un bras !
    C'est fou de tellement biaiser la réalité des nos années 80 !
    Pour 10h devant une console on en avait passé 300h devant notre ordi !!!!!!
    Et pourtant ils ne partent tous que DES CONSOLES GRRRRRRRRRRRRRR ! (ça va je vais mieux !!!)
    Toute une génération va croire qu'on était non stop devant Mario, Zelda, Sonic et Tomb Raider (en version PS1 !)
    Crisis
    http://crisis.over-blog.com/

  • #2
    Mais oui mais oui!
    Spoiler Alert !
    Appelez l'équipe neuromédicale; encore un qui rejette son psychoconditionnement. Nous autres de l'équipe management psychique on en à marre de rattraper vos bourdes

    Commentaire


    • #3
      Pas tous il y en a comme Edward par exemple qui parlent aussi des jeux sur les anciennes machines que tu cites mais après en effet ce sont des exceptions malheureusement.

      Commentaire


      • #4
        Ah, Crisis ! Sache que je suis complètement d'accord avec toi. Je l'ai déjà dit plusieurs fois ici (ou ailleurs) mais c'est vrai que la plupart du retrogaming sur YT c'est des trucs sur les consoles, les collec' de jeux console, etc etc, console, console, console !

        Je suis comme toi : marre des jeunes générations qui ignorent tout de l'ère de la micro-informatique et qui pensent que le début de l'histoire des jeux vidéo c'était uniquement Pac-Man, Mario, Zelda, et d'autres trucs made in Japan, alors que la plupart des gens (de la fin des années 70 au début des années 90) avaient des ordinateurs !

        La plupart des jeunes ignorent ceci ! :

        Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle   Nom : 		re micro-info.jpg  Affichages :	0  Taille :		172,0 Ko  ID : 			808947

        (Je sais plus sur quel site j'avais récupéré cette image...)

        Comme le dit Gameslover, oui, il y a Edward. Il y aussi Gunhed TV et Rétrovision T.V., mais autrement il y en a très peu (ou alors ce sont de toutes petites chaînes avec très peu d'abonnés).


        Je profite de ce topic pour poser cette question (que je me pose depuis assez longtemps), si quelqu'un a des infos, des chiffres... : On sait que le patrimoine vidéoludique sur micro est énorme, mais à combien estime-t-on (assez précisément) le nombre de jeux sortis sur micros par rapport au nombre de jeux sortis sur console sur la même époque ? Il me semble que le nombre de jeux sorti sur les différents ordis explose totalement le nombre de jeux sorti sur consoles, non ?

        (Ne voyez pas ici d'animosité ou de rivalité "console contre ordis". C'est purement historique... Quand je vois tous ces bouquins sur l'histoire des jeux vidéo qui sortent et qui font presque totalement l'impasse sur les ordinateurs (hors-PC), c'est comme si on avait par exemple des livres d'Histoire du XXe siècle parlant de la Première Guerre mondiale mais faisant totalement l'impasse sur la Seconde...)
        Dernière modification par GT400, 01 June 2020, 21h17.
        As the mist clears, the eerie image of a forest forms in front of you. To the east, a vast plain extends towards the horizon. Westward howewer, in the thick of the forest, a thousand pairs of eyes pierce the mist, glaring despondently back at you.

        Commentaire


        • #5
          Tout comme Crisis et GT400, ça m'a toujours gonflé cette prédominance des joueur console qui pensent que rien n'existait avant la NES et la Master System, voire la Playstation...

          Concernant edward, c’est plutôt sympa ce qu’il fait, mais il y a quand même pas mal d'erreurs. Ceci étant, il fait quand même beaucoup d'effort et c'est souvent très bien mis en scène : du bon boulot quoi. Il a le mérite de s'intéresser à tous les jeux vidéo même s'il est clairement un joueur console. Ça reste une très bonne chaine.
          Pour Gunhed TV, je trouve sa façon de parler, de jouer la comédie assez pénible : n'est pas comédien qui veut. Du coup, je sors très vite de la vidéo. Dommage !
          Rétrovisoin TV, je n'ai pas souvenir y avoir jeter un œil. A voir...
          Dernière modification par Snow, 01 June 2020, 21h48.
          La vitesse de la lumière est supérieure à celle du son !
          C'est pourquoi bien des gens ont l'air brillant jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche !

          Commentaire


          • #6
            Oui, Edward fait des erreurs, mais (j'en avais parlé récemment) on sent qu'il est passionné et qu'il a un bon état d'esprit. Il est capable d'aller retrouver un type qui a fait un jeu que personne ne connaît ou presque (à part ceux qui scrutaient la presse micro de l'époque) pour l'interviewer, et ça, j'adore. (Je pense notamment à ses interviews de gars qui avaient fait certains jeux d'aventure sur CPC, alors que lui (Edward) n'était même pas né.)
            Gunhed n'a certes pas la meilleure façon de parler, mais il y a toujours pas mal d'infos oubliées à tirer de ses vidéos. Et tu sens qu'il était vraiment là à l'époque, si je puis dire. En fait, lui, je l'écoute un peu en faisant autre chose, comme un podcast. Comme quand on bricole en écoutant la radio d'une oreille...

            Ah et pis il y a aussi Kirby-54 !...... Nan j'déconne. (Essayez au moins une fois dans votre vie de regarder une de ses vidéos en entier...)
            Dernière modification par GT400, 01 June 2020, 22h38.
            As the mist clears, the eerie image of a forest forms in front of you. To the east, a vast plain extends towards the horizon. Westward howewer, in the thick of the forest, a thousand pairs of eyes pierce the mist, glaring despondently back at you.

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par GT400 Voir le message
              Je profite de ce topic pour poser cette question (que je me pose depuis assez longtemps), si quelqu'un a des infos, des chiffres... : On sait que le patrimoine vidéoludique sur micro est énorme, mais à combien estime-t-on (assez précisément) le nombre de jeux sortis sur micros par rapport au nombre de jeux sortis sur console sur la même époque ? Il me semble que le nombre de jeux sorti sur les différents ordis explose totalement le nombre de jeux sorti sur consoles, non ?
              Ce n'est qu'une estimation bien incomplète vu que basé sur les données de Mobygames :
              https://imgur.com/fomaA6I

              Commentaire


              • #8
                Je regarde pas ce genre de vidéos, mais dans le nombre de jeux est-ce qu'on compte les listings d'Hebdogiciel parce ça en fait un paquet de jeu amateurs et toutes les déclinaisons des jeux de cartes, de réflexions, un truc quand même assez micro ça, et puis sur les consoles y a même pas de basic, c'est nul !
                "Les ordinateurs sont inutiles : ils ne donnent que des réponses."
                - Pablo Picasso

                "Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche."
                - Michel Audiard

                Commentaire


                • #9
                  - Intéressant graphique, bien qu'un peu bordélique.

                  - Ma question incluait uniquement les jeux "commerciaux". Mais c'est vrai que si on se dirige de ce côté (listings, etc) et des possibilités offertes par les ordis (rien qu'autour du domaine du jeu) ............ C'est tout de même un autre monde.


                  Edit : Si on prend par exemple simplement l'intégralité des jeux sortis sur NES et SNES (environ 2500), on a là tout juste la moitié du nombre de jeux sortis sur C64 (presque 5000)... Bref, rien que là, la question est pliée...

                  Plus de 3000 jeux sur ZX Spectrum, plus de 3700 sur Amiga, plus de 2000 sur CPC, plus de 2500 sur Atari ST... (chiffres Mobygames, qui sont en général en deçà des chiffres réels en ce qui concerne les jeux micro) ... C'est plié.


                  Et si on écrivait un manifeste pour remettre les pendules à l'heure ? Parce que ceux qui racontent à longueur de bouquins et de vidéos que les années 80 c'était Mario and co, c'est presque du négationnisme !

                  D'où ce cri... : " Arrêtez de nous faire chier avec Nintendo, leurs jeux "Moe" et vos p***** de consoles ! L'Histoire ne s'est pas du tout passée comme ça ! "

                  (Comme je le disais plus haut, "Ne voyez pas ici d'animosité ou de rivalité "console contre ordis", hein. )
                  Dernière modification par GT400, 02 June 2020, 03h50.
                  As the mist clears, the eerie image of a forest forms in front of you. To the east, a vast plain extends towards the horizon. Westward howewer, in the thick of the forest, a thousand pairs of eyes pierce the mist, glaring despondently back at you.

                  Commentaire


                  • #10
                    Je ne sais pas trop quoi penser de tout ça.

                    C'est vrai que lorsque l'on parle de rétrogaming à quelqu'un, il va penser tout de suite aux consoles, et zapper totalement les jeux sur micro.

                    Je vais donner une analyse particulière, étant né à la fin du siècle:

                    Il faut bien le dire : la console de jeux, c'est un peu [gros guillemets] l'ordinateur du peuple [/gros guillemets].

                    L'ordinateur, en réalité, n'est implanté que depuis peu de temps dans les foyers. Vers 2000, c'était pas courant d'avoir un ordinateur (dans mon milieu de province en tout cas). A l'école, j'étais pratiquement le seul à avoir un ordinateur à la maison. Pourquoi? Car c'était le métier de mon père et que les informaticiens chez EDF à l'époque pouvaient avoir chez eux un ordinateur pour des clopinettes, via le CE de la boite.

                    Au collège, nombreux étaient ceux qui avaient des consoles mais pas d'ordinateurs. Et si je me souviens bien il y avait beaucoup plus de pubs à la télé pour des consoles que pour des ordinateurs. Une console, c'est simple d'utilisation : On branche le truc à la télé, on met le jeu dedans et c'est bon on peut jouer. L'ordinateur paraissait beaucoup plus "obscur", l'ordinateur c'était un "truc d'ingénieur".

                    Et si il s'est petit à petit imposé dans les foyers, il y a quand même de grosses disparités:

                    Quand j'étais en lycée agricole (à partir de 2010), la majorité de mes camarades étaient issus d'un milieu très campagnard. L'ordinateur, certains ne savaient même pas à quoi cela pouvait servir. On avait des cours d'informatique, et beaucoup n'avaient jamais eu en main un clavier. Je rappelle, c'était en 2010! Le jeu vidéo, pour eux, c'était les consoles (pour ceux qui en avaient, moins de 50% de la promo).

                    Donc grosses disparités entre l'urbain, le péri-urbain, et la campagne profonde.

                    Et commercialement, je le répète, il y avait beaucoup plus de publicité pour les consoles que pour les ordinateurs. Pour les gens, la console, c'était l'évidence.

                    Donc cela ne m'étonne pas du tout que la majorité des gens pensent console quand on parle des jeux de leur enfance: c'est via cette plateforme que le plus grand nombre a découvert le jeu-vidéo.

                    Et maintenant, pour beaucoup de monde l'ordinateur, ça devient "démodé", avec l'arrivée massive des tablettes et des smartphones depuis une dizaine d'années.

                    P.S:

                    Je rajouterai à cela la "complexité apparente" de l'ordinateur. Un ordinateur, quand on n'y connaît pas grand chose, c'est pas facile à choisir. Il faut faire confiance au vendeur de la grande surface. On parle RAM, fréquence de processeur, carte graphique...

                    Il faut configurer le système, installer un anti-virus, installer des logiciels, bref, pour beaucoup, c'est la galère. Alors que la console, on ne s'embête pas avec ça. Et quand les gens ont des problèmes avec leur machine, à moins d'avoir quelqu'un sous la main pour être aidé, il faut faire appel au SAV, ou mettre la main à la pâte, ce qui je pense faisait peur aux gens à l'époque. Un ordinateur cela paraissait "fragile" par rapport aux consoles.

                    Commentaire


                    • #11
                      Et je confirme qu'en 2020,à l'heure du 4.0, beaucoup d'élèves ont des difficultés avec l'ordi, et s'en sortent mieux avec une tablette ou un smartphone et ne savent pas envoyer un mail (en classe de seconde certains croyaient au début du confinement, qu'il fallait créer une adresse mail à chaque envoi de mail).
                      J'ai eu mon premier ordi personnel en 1998, à l'âge de 30 ans, mais je connaissais la console Atari depuis 1983, pour y avoir joué chez des copains ''richards".
                      Mon premier jeu ordinateur a été un jeu offert avec l'achat de l'ordinateur : Versailles.
                      Jamais joué à aucun jeu disquettes en "vrai''. Pour moi, le retrogaming est comme l'archéologie : je manipule des objets du passé qui n'ont pas fait partie de ma vie sauf de loin.
                      Jeux pc = technicité, savoir, argent... donc niveau social plus évolué. Dans mon milieu, la console c'était l'arcade du bar dans ton salon, sans programmation ni connaissances particulières.
                      Aujourd'hui, les nouvelles générations continuent de voir le jeu pc comme ringard ou intello, et surtout contraignant (cartes son, mémoire bouffée)...quand je discute avec mes cinq enfants âgés de 15 à 25 ans, aucun ne s'intéresse aux tests sur LTF que je mène et à mes piles de box sur mes étagères...Y'en a que pour Sony, et un peu pour Nintendo.

                      Commentaire


                      • #12
                        Je confirme reggio52 .

                        Avant d'entrer à EDF (comme technicien telecom à la base), mon père ne connaissait rien de l'informatique. Pour lui, les jeux-vidéos, c'était les rares bornes Pong qu'il y avait dans quelques cafés branchés (mon père à l'époque était un motard "baroudeur", donc ce n'était pas le genre d'endroit où il mettait les pieds ).

                        Son seul contact à l'époque avec l'informatique (dans les années 60s), c'était l'ordinateur qui prenait toute une pièce, à Joué-les-Tours, dans les entrepôts des Docks de France, où mon grand-père travaillait comme livreur. Mon grand-père avait essayé de lui expliquer cette machine étrange: c'était l'ordinateur qui gérait le stock .

                        A EDF, il est passé à l'informatique dans les années 80s, quand cela a été le "grand boum". Il m'a raconté que vers 1975-1976, quand il est rentré au lycée technique de Tours, pour faire un Bac pro électronique, il y avait la toute première promo de Bac informatique: personne ne savait ce que cela voulait dire et les débouchés paraissaient complètement improbables

                        Commentaire


                        • #13
                          Je rejoins reggio52 sur le "Jeux pc = technicité, savoir, argent..." et j'en profite pour développer aussi mon sentiment :
                          La micro informatique ça a toujours couté assez cher, en tout cas bien plus qu'une console. Et bien souvent quand il y avait un ordinateur à la maison, c'était pour "le travail".
                          A l'inverse, les consoles de jeux étaient bien plus abordables et étaient souvent cataloguées comme des "jouets". J'ai le souvenir d'avoir acheté pleins de jeux PlaySation à Toy'R Us, mais de mémoire, je n'y ai jamais croisé un seul jeu PC.
                          Par conséquent, vu le publique visé (les enfants), les jeux se devaient d'être très simple à lancer : on met la cartouche et on allume. Pas de lignes de commandes, pas de soucis d'incompatibilité matérielle, s'il y a marqué NES, ça fonctionnera sur NES.
                          Une vision très répandu à l'époque vu que même lorsque IBM à voulu cibler les enfants, ils ont opté pour un port cartouche sur leur IMB-PCjr

                          Du coup, aujourd'hui, même en mettant de côté les jeux vendus sous forme de listing de codes à taper soit-même, c'est plus simple de lancer un vieux jeux console via émulation qu'un jeu sur ordinateur où il faut taper les bonnes commandes juste pour lancer le jeu (quand en plus il n'y a pas besoin de l'installer avant). Suffit de voir nos Stats pour les Abandonware-Facile.

                          Emulateur Atari 2600 : Ouvrir ROM -> Le jeu se lance
                          Emulateur SNES : Ouvrir ROM -> Le jeu se lance
                          Emulateur Megadrive: Ouvrir ROM -> Le jeu se lance
                          Emulateur PlayStation : Ouvrir ROM -> Le jeu se lance
                          Emulateur GameCube : Ouvrir ROM -> Le jeu se lance

                          Emulateur DOSBox : Lancer DOSBox, comprendre comment monter des disques virtuels, apprendre les commandes propres à DOSBox, apprendre les commandes de bases de MS-DOS, installer le jeu, l'ouvrir -> Le jeu se lance (peut-être)
                          Emulateur Atari ST : Attendez, et en plus c'est pas les commandes MS-DOS ?!
                          Emulateur PCem : Quoi, DOSBOx ne fait pas tout ?!!!!!
                          Emulateur Amiga :



                          Edit :
                          Et comme le faisait remarquer GT400, il y a eu une plus grosse production sur ordinateur que sur consoles.
                          Du coup il est plus simple de fédérer un groupe autour de quelques titres "connu de tous" et d'agrandir petit à petit la perspective avec d'autres productions un peu moins connues (mais qui ont sans doute eu un publique vu le nombre limité de titres au total). Plutôt que de tenter l'expérience avec des jeux déjà moins connus, de plus perdus au milieu d'une immense production obscure

                          Commentaire


                          • #14
                            Hm... (pour répondre à Veteranval) ... euh tu sais, dans les années 80, beaucoup de gens avaient des micro-ordinateurs, parce que c'était un outil familial.
                            En gros, les enfants pouvaient jouer dessus, et les parents pouvaient bosser dessus (traitement de texte, comptabilité...). Après, c'est vrai que c'était pas toujours donné à tout le monde et plutôt réservé aux classes moyennes, mais pas mal de gens plus modestes arrivaient aussi à se payer une petite bécane. Les ordis 8 bits n'étaient pas si chers, et ensuite, des ordis qui étaient assez coûteux (voire très coûteux) quand il sont sortis (l'Amiga par exemple) ont vu leur prix baisser. La plupart de mes copains de collèges possédaient un ordi, toutes classes sociales confondues. Même un copain dont la mère était divorcée, qui vivait dans un tout petit appart avec des revenus très modestes avait un C64. (Non, il ne l'avait pas volé. )

                            Tu dis "L'ordinateur paraissait beaucoup plus "obscur", l'ordinateur c'était un "truc d'ingénieur"." mais ça c'est peut-être l'idée qu'on (certains ?) en a eu ensuite, quand tous les ordis 8 et 16 bits sont "morts" quand le PC a dominé tout le reste. Parce que dans les années 80/début 90, l'ordinateur n'était pas un "truc d'ingénieur" : c'était normal, c'était le progrès, la programmation, les listing en BASIC, tout ça, c'est ce qu'on faisait presque tous. Le gouvernement avait compris que c'était l'avenir et qu'il fallait initier les jeunes à toutes ces nouvelles technologies qui allaient devenir indispensables, d'où des mesures pour que chaque école soient équipées d'ordis. La première fois que j'ai touché à un ordi c'était au CE1 en 1983. On apprenait à faire des programmes en Logo (un langage de programmation très simple) sur un Apple, puis il y a eu le "plan Thomson" (ou 'plan informatique pour tous') et toutes les écoles se sont retrouvées équipées d'ordis de cette marque.
                            Ceux qui avaient des consoles étaient plutôt considérés (sans en faire une généralité) comme des flemmards, des gars peu créatifs, peu curieux, pas ouverts à la bidouille, etc. Les consoles et les amateurs acharnés de consoles m'ont toujours saoulé parce que ces bécanes se limitaient purement aux jeux, aux purs joueurs. Pour moi, l'ordi c'était tout autre chose, c'était un univers étendu, presque sans limites...
                            (Et jouer sur un ordi était aussi très simple : allumer l'ordi, insérer une disquette et hop (ou alors taper une commande pour lancer le jeu (sur ordis 8 bits)).

                            Si la console s'est imposée comme une "évidence" pour les jeunes, c'est justement "par erreur" si on peut dire : à cause de la pub, du côté "jouet", et surtout du fric. Du nivellement par le bas.

                            Heureusement qu'avec l'arrivée d'Internet, tout le monde a dû foutre les mains dans le cambouis et apprendre à se servir d'un PC (ou d'un Mac)... mais maintenant, j'ai des fois l'impression qu'avec les smartphones et les tablettes, on observe un léger retour en arrière, et beaucoup de jeunes se croient experts en nouvelles technologies parce qu'ils maîtrisent totalement un smartphone ou une simple tablette, alors que côté PC ils sont totalement à la ramasse...

                            Il y aurait beaucoup de choses à dire sur ce sujet (et là en ce qui me concerne, ce ne sont que des choses rapidement écrites, sans longuement y réfléchir). Mais ce qui évident c'est que l'idée qu'on a des ordis de l'époque reste complètement fausse ou biaisée (quand elle n'est pas carrément inexistante dans certains esprits).

                            Pour l'histoire des émulateurs (pour ceux qui voudraient redécouvrir les jeux micro) et certaines difficultés pour pouvoir jouer aux jeux, c'est pas non plus la mer à boire. Mais c'est sûr que c'est pas destiné aux flemmards qui veulent que "ça marche tout de suite".
                            (Là, je parle des "consoleux hardcore" que j'évoquais plus haut; le genre qui pleure quand il faut faire plus qu'appuyer sur un bouton pour lancer un jeu.)
                            Dernière modification par GT400, 02 June 2020, 18h18.
                            As the mist clears, the eerie image of a forest forms in front of you. To the east, a vast plain extends towards the horizon. Westward howewer, in the thick of the forest, a thousand pairs of eyes pierce the mist, glaring despondently back at you.

                            Commentaire


                            • #15
                              GT400 Je parle du début des années 2000, pas des années 80

                              Il semblerait qu'entre les années 80 et les années 2000, il y ai eu un "crash" du micro-ordinateur, en terme de popularité, en tout cas du point de vue du public.

                              Je témoigne de ce que j'ai vu lors des années que j'évoque, pas des années 80 où en effet la micro-informatique était en vogue. Il suffit de voir le nombre de pubs pour des micros dans les années 80, même dans des magazines non spécialisés (j'ai relu récemment pas mal de magazines Géo des années 80 qui appartenaient à ma mère: plein de pubs pour des micros genre Alice, Amstrad, ordinateurs Apple...).

                              Et surtout, je l'ai vu en province. Juste pour rappeler, en Loir-Et-Cher, dans l'agglomération Blésoise, il n'y avait qu'un seul magasin spécialisé: PC-Wave, qui existe toujours d'ailleurs, qui a été ouvert en 1986. Il y avait certainement plus de magasins dans les grandes villes...

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X