Annonce

Réduire

Charte du Forum

Sur ces forums, il est possible d'aborder n'importe quels sujets, de façon sérieuse ou tout simplement pour délirer !

Afin de préserver son harmonie et éviter les débordements, nous avons établi un ensemble de règles très simple que nous vous demandons de respecter.

1) Les thèmes suivants ne doivent jamais être abordés: La politique, La religion, La haine raciale, La pédophilie. Faites appel à votre bon sens pour éviter tout autre sujet susceptible de provoquer une polémique trop violente.

2) Ce forum est destiné a l'Abandonware (jeux a l'abandon). Les discussions relatives au Warez (requêtes, liens ...) seront systématiquement fermées ou effacées.

3) Lorsque vous lancez un sujet, veillez a ce qu'il soit dans le forum approprié (ne faites pas par exemple une requête dans le forum Discussion générale / Le bar des amis).

4) Avant de poser une question d'ordre technique, assurez vous d'avoir consulté la FAQ Abandonware-France et la FAQ Abandonware-Forums (questions fréquemment posées) ainsi que les topics Important : du forum Aide de jeux / Problèmes techniques !

5) Ne publiez pas d'images dans vos messages qui pourraient choquer les autres visiteurs.

6) Nous détestons le SPAM et le Flood ! Évitez donc de poster des messages inutiles et de façon répétée.

7) Le forum n'est pas un concours de posts. Il est inutile de poster des messages dans le simple but de monter en grade (Le nombre de posts sera décrémenté en cas d'abus).

8) Les sujets privés destinés a une minorité sont interdits. Le forum est une communauté et vos messages sont destinés a l'ensemble des visiteurs. Nous mettons a votre disposition gratuitement des outils tels que Chat (Fermé pour une période indéterminée) ou Messagerie privée.

9) Il est souhaitable de ne pas faire dévier un sujet. Cela n'est pas très sympa pour celui qui a lancé le sujet !

10) Peace and Love ! Les forums sont un endroit de détente, amusez vous, ne vous prenez pas la tête inutilement en public.

11) Les admins et modérateurs sont la pour vous protéger, et non pour vous faire la guerre ! Ils se réservent le droit de déplacer, modifier, fermer ou effacer un sujet en cas de besoin.

12) Concernant la zone arcade sur le forum, toute personne trichant se verra temporairement bannie du forum et TOUT ses scores seront purement et simplement effacés. (Fermée pour une période indéterminée)

13) Ne proposez pas de lien vers du contenu illégal et n'encouragez pas au piratage d'oeuvres protégés par les droits d'auteurs et de Non-Abandonware.

14) Ce forum n'est pas un téléphone portable ! Corollaire à la proposition précédente: la plupart des gens susceptible de vous répondre n'a pas appris à lire le langage "texto/SMS". Vos messages ne sont pas limités à 160 caractères, alors s'il vous plait, écrivez correctement ! Clairement, on ne va pas vous tomber dessus pour un "s" oublié ou pour un accord incorrect, mais pas de "g chrché c je pandan dé mwa"! Copiez-collez votre message dans Word pour profiter du correcteur orthographique, au besoin.

Ces règles sont très importantes, merci de les respecter ! En cas de non respect, vous pourrez recevoir un avertissement, ou en fonction de la faute, être banni temporairement, voir définitivement du forum.
Voir plus
Voir moins

Ce que le jeu m'a appris ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #31
    Envoyé par GT400 Voir le message
    J'ai moi-même toujours eu du mal avec les jeux qui ne proposaient pas une séquence finale mémorable (ou même une seule belle image de fin) en guise de récompense. (J'ai le souvenir que la fin de Chaos Strikes Back était particulièrement frustrante sur ce point...)
    Il y en avait beaucoup mais c'était quand même pas le cas de tous les jeux des années 80-90. Souvent c'était à cause du manque de place, mais beaucoup d'auteurs pensaient tout de même à offrir une fin décente et gratifiante. (Et parfois sans avoir besoin de passer
    par des prouesses techniques d'enfer. Créer une fin marquante avec peu de possibilités était aussi tout un art... (La fin de Sorcery+ est un bon exemple, pour ceux qui connaissent.))

    Mais en ce qui concerne le point précis de créer un jeu facile pour permettre juste au joueur d'en voir le bout et d'être content, hm c'est très discutable... La première fois que j'ai joué à Diablo III, je l'ai fait en mode Normal et c'était à pisser de rire tellement c'était facile.
    J'aurais dû le commencer en mode Expert, parce que voir le bout d'un jeu aussi facilement c'est presque décevant.
    De nos jours, la plupart des jeux sont trop simples. On en a déjà parlé de nombreuses fois. On est pris par la main en mode "tuto", une flèche indique où il faut aller, le joueur ne meurt jamais, etc. Finir un jeu de ce genre n'a rien de bien valorisant. Au contraire, ça nous fait croire qu'on est bon alors que pas vraiment, voire pas du tout. (Et ça c'est une tendance actuelle qui ne concerne pas que le jeu vidéo...) C'est comme un bon joueur d'échecs qui jouerait tous les jours avec un gros débutant : il serait bêtement content de gagner tous les jours, de stagner dans sa petite satisfaction alors qu'il se prendrait une vraie branlée avec des très bons joueurs. Se prendre une bonne branlée et son lot de frustration a aussi du bon, c'est comme ça qu'on évolue... Après, bon, c'est clair qu'on peut aussi aimer le "jeu facile", se balader dans un jeu sans trop de stress, etc. Tout dépend du jeu et de l'envie (je suis d'ailleurs le premier à aimer les jeux dans lesequels on explore un monde tranquillou plutôt que de faire du scoring hardcore). Mais ça ne m'empêchera pas de penser que, de manière générale, la balance penche actuellement bien trop du côté de la facilité... jusqu'aux dérives de trucs débiles comme le pay-to-win... bref.
    Je vais faire un résumé simple pour moi. J'ai jamais terminé autant de jeux que depuis le début des années 2000. Et à contrario, plus le temps passe et moins j'ai le temps de jouer, donc que mon niveau de jeu n'augmente pas, voir régresse même... Il faut contrebalancer quand même. A l'époque du St (vu que c'est là que j'étais la plupart du temps dans la première partie des années 90), il y avait forcément le phénomène du jeu difficile. Le fameux jeu qui tient sur une disquette, court à la base mais dont la difficulté est atroce justement pour palier le manque de contenu dû à l'espace de stockage et à la mémoire de la machine. Donc très souvent au bout de plusieurs heures j'en avais marre. Autre point : plus j'en ai moins je me concentre sur un jeu. Et oui j'avais tendance à m'éparpiller sur plusieurs jeux au point de n'en terminer que très peu. Sans compter en plus qu'il suffisait qu'on m'achète ou qu'on me "prête" (humhum) un jeu pour détourner mon attention de celui sur lequel j'étais juste avant.

    Avec l'âge j'ai appris à me concentrer sur un jeu à la fois pour espérer le terminer. Aujourd'hui j'ai un jeu en priorité avec l'objectif de le finir et quelques un, en général des trucs qu'on fait sur plusieurs mois, pour me changer un peu les idées. Là par exemple je suis concentré sur Half Life Alyx et à côté je me fais des parties de Beat Saber ou du très bon Satisfactory. Même si la VR pour moi c'est compliqué vu que je me tape des migraines avec la fatigue. Les derniers jeux que j'ai terminé c'était Boneworks en VR, Graveyard Keeper (7 mois pour le finir!) et Assassin's Creed Origin (presque le 100%, commencé avant le second confinement et terminé avant Noël).

    Donc les jeux sont plus faciles mais je crois aussi que le fait de me concentrer sur un jeu me permet de le finir. Au lieu de m'amuser à jouer à 36 et de n'en finir aucun.
    POUR LES CHANGEMENTS DE CD DANS UN JEU EN INSTALLATION FACILE (et pour Dosbox en général), IL FAUT FAIRE LA COMBINAISON DE TOUCHES CTRL F4.

    NOTEZ QU'A CHAQUE DÉMARRAGE D'UN JEU INSTALLATION FACILE, UNE AIDE S'AFFICHE. MERCI DE LIRE AVANT D'APPUYER DIRECTEMENT SUR UNE TOUCHE POUR JOUER. CA PREND 5 SECONDES A LIRE ET CA ÉVITE DE CHERCHER UNE DEMIE JOURNÉE POUR TROUVER LA RÉPONSE.

    Merci.

    Commentaire


    • #32
      Le qualificatif « gratifiant » n'était pas forcément à prendre au premier degré ; en revanche je maintiens que oui, les jeux atrocement durs d'il y a trente ans pouvaient être humiliants et ne rien m'apprendre d'autre que : « T'es qu'un gros naze ! ». Franchement, j'avais déjà assez de l'école pour ça !
      Par exemple, c'est un titre console de 2005 qui m'a fait le plus progresser dans ma maîtrise du beat them all (et assimilé) : God of War sur Playstation 2, que j'ai terminé en « Spartiate » (« Difficile » ; le finir ainsi débloque le niveau de difficulté le plus élevé, bien évidement intitulé « God of War », mais qui reste hors de ma portée). Honnêtement je suis nul dans ce genre (j'ai depuis appris que je souffre d'un handicape susceptible d'y impacter négativement mes performances, ce qui n'aide pas) et je n'avais jamais vraiment réussi à en finir qu'en « Normal » et non sans mal. Après être arrivé au bout de celui-là en en chiant juste ce qu'il faut pour rager et être frustré, mais pas suffisamment pour me décourager, ben j'ai constaté que j'étais plus à l'aise dans d'autres productions de ce type ou même demandant simplement de bastonner un peu mais sans chichi. Et ça, aucun Toki, Contra et autre Ghosts 'n' Goblins ne peut s'en vanter.

      Sinon, concernant les fins, sans chercher le truc marquant, j’apprécie que ce soit équilibré avec le début. Warcraft III qui nous pond un vrai prologue pour un final expédié en dix secondes sans épilogue, c'est frustrant. Inversement, on pourrait reprocher aux Metal Gear d'épiloguer à n'en plus finir, mais comme ils débutent aussi avec des cinématiques de quatre plombes et que d'autres du même acabit ponctueront l'aventure, ça me va. Les Castlevania nous plongent quasi-immédiatement dans le bain, donc qu'ils se terminent sur une scène de conclusion relativement brève ne me dérange pas. Et cetera.
      Dernière modification par eternal-newbie, 10 avril 2021, 18h54.

      Commentaire


      • #33
        Moi ce que j'aime bien c'est les game over créatif (ou mieux quand il n'y a pas de game over), juste une fin plus cruelle comme dans Pirates! Gold, où on fini Sad and Bitter dans une petite barque, je vois toujours dans un jeu ce qui se passe quand on perd, je suis un peu comme eternal, les jeux d'action pour les finir c'est pas facile pour moi, mais bon le classique je sauve le monde, au moins dans le premier Legacy of Kain on pouvait choisir entre 2 fins (je sauve le monde ou je le maudis), ah si un truc que je détestais : la vraie fin uniquement pour le mode difficile, attends j'ai tout donné et on me dit refaite une partie, y a aussi le coup en arcade de corser le jeu pour avoir plus de pièces dans le monnayeur avec des continus à 10 balles !
        "Les ordinateurs sont inutiles : ils ne donnent que des réponses."
        - Pablo Picasso

        "Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche."
        - Michel Audiard

        Commentaire


        • #34
          C'est marrant mais quand je jouais à l'époque je ne voyais pas les choses comme ça (je parle du fait de penser qu'on est un gros naze si jamais on arrivait à rien sur un jeu). Face aux jeux, je me disais simplement soit que je pouvais mieux faire, soit que le jeu était clairement excessivement trop dur. C'est comme quand on essaye de jouer à Trap Adventure 2. Impossible de se dire qu'on est un gros naze en jouant à un jeu si difficile...

          Contra/Gryzor, je l'ai terminé il y a quelques années sur CPC. Il n'est pas si difficile que ça, mais mon erreur est d'avoir à l'époque pensé qu'il l'était. (Cependant, je ne sais pas si sa difficulté est la même sur les autres machines.)

          Pour faire d'ailleurs le lien avec ce que dit Azur sur certaines fins, hm la fin de Gryzor est justement "à double tranchant"... Je ne vais pas "spoiler" grand-chose à ceux qui ne sont pas arrivés au bout, mais, (dans la version CPC en tout cas),
          Spoiler Alert !
          la fin du jeu est assez triste car le fait de remporter la victoire sur les extraterrestres entraîne la mise en route d'un mécanisme irréversible détruisant la Terre.
          Dernière modification par GT400, 10 avril 2021, 20h28.
          As the mist clears, the eerie image of a forest forms in front of you. To the east, a vast plain extends towards the horizon. Westward howewer, in the thick of the forest, a thousand pairs of eyes pierce the mist, glaring despondently back at you.

          Commentaire

          Chargement...
          X